Menuiseries extérieures : le choix du mixte

5

Publié par Alex | Classé dans conception | Publié le 01-07-2011

Mots-clefs :, , ,

Dès le départ, mon choix était fixé : nous aurions des menuiseries bois/alu. Pourquoi? Parce que j’adore le bois mais je n’ai ni le temps, ni l’envie de tout traiter toutes les X années (on en reparlera aussi pour le bardage).

Bon, les premiers devis m’ont un peu refroidit surtout que j’étais parti sur un produit un peu spécial : une fenêtre qui incorpore un store protégé par un troisième vitrage. C’était vraiment hors-budget et, en plus, ce n’était techniquement pas possible pour la moitié des ouvertures.

Nous avons donc cherché des menuiseries mixtes plus classiques en surveillant plusieurs points :

  • la présence d’une isolation complémentaire du cadre (en liège ou mousse)
  • le nombre de joints périphériques (2 ou 3)
  • la réputation du fabriquant et, surtout, de son SAV

Finalement nous avons choisi la marque autrichienne Internorm. Cela tombait bien car H&B distribue cette marque et, cerise sur le gâteau, ils nous ont fait profiter d’une promotion pour le triple vitrage au prix du double.

Le triple vitrage n’était pas voulu au départ car le surcoût n’était pas justifié pour notre climat mais, pour zéro euro de plus, il apporte une petite marge pour les calculs du label BBC-Minergie. Seules les fenêtres en verre opaque, c’est à dire celles des salles d’eau, seront en double vitrage. C’est un peu dommage car elle sont exposées majoritairement au nord mais, d’un autre coté, ce sont des petites fenêtres.

Nous aurons donc le modèle EDITION qui possède une mousse isolante entre le bois et l’alu et 3 joints d’étanchéité. Les fenêtres ont aussi la particularité d’avoir des ferrures invisibles. J’avais pu lire sur des forums que cela empêchait une ouverture de la fenêtre à plus de 90° mais, pour l’avoir essayé, ce n’est pas le cas.

Les baies coulissantes seront des modèles à translation (ou oscillo-coulissant) dont vous pouvez voir le principe de fonctionnement sur la petite animation. Cette solution à l’avantage d’offrir la meilleur garantie d’étanchéité de la menuiserie (bien supérieure à un simple coulissant avec joint balai). Mais il y a 2 inconvénients à ce système : la manœuvre de l’ouvrant qui nécessite un certain coup de main et la présence obligatoire d’un seuil qui oblige à lever le pied pour franchir la baie.

Les portes de services (buanderie et garage) seront également de marque , par contre la d’entrée sera une Bel’M. En effet, aucune d’entrée du fabriquant autrichien ne nous a plu et le modèle Zen de Bel’M présente l’avantage d’avoir une de garage assortie. La Zen existe en mixte mais la couleur du bois n’allait pas avec nos menuiserie. Nous avons donc décidé de prendre un modèle tout alu.

Related posts

Commentaire(s) (5)

Super matos Internorm. Hors budget pour nous hélas.

Bieber est également très bon. Nous on a du Minco. Satisfait pour les ouvrants à la française, moins pour les 2 coulissants. Enfin bon, ça reste correct et de bon rapport qualité/prix.

On était également parti sur du Minco au départ mais je rêvait de menuiseries Internorm. Avec la promo sur le triple vitrage, j’ai craqué.
Mais les 3 marques sont du haut de gamme.

Pour nous c’est du Bieber. Pour l’ouverture à plus de 90° on pourrait mais on ne peut pas car nos menuiseries sont positionné dans l’épaisseur du mur. De toute façon on ne va pas ouvrir souvent ;)

Alain

C’est sur que nos fenêtres n’auront pas à être ouvertes souvent… sauf en ce moment pour faire sécher la chape ! Et puis elles sont toute oscillo-battantes…

bonjour,Je souhaiterais faire chgeanr mes fenetres et baies (huisserie bois et double-vitrage d il y a 30 ans) actuelles par des fenetres ALUvotre article me confirme que je fait le meilleur choix

Ecrire un commentaire