L’ISOLATION : POURQUOI ET COMMENT

0

Publié par Alex | Classé dans conception | Publié le 11-11-2009

Mots-clefs :, , ,

isolation-maison

Pourquoi?


La chaleur a tendance à s’ »échapper » de nos maisons par 3 modes principaux :

  • Par les déperditions de surface à travers les parois opaques (murs, toit, plancher) ou les surfaces vitrées (fenêtres, velux).
  • Par les ponts thermiques qui sont en général situés aux jonctions des parois entre elles.
  • Par le renouvellement d’air induit par la ventilation et les fuites dues à un défaut d’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment.

L’ aura pour but de diminuer au maximum toutes ces pertes et d’apporter un confort thermique en supprimant les parois froides et les flux d’air incontrôlés.

Comment?

L’efficacité d’un isolant peut etre caractérisée par 2 valeurs :

  • Sa conductivité thermique (coefficient lambda λ) : plus la conductivité est faible (λ petit), plus le matériau va freiner la progression du flux de chaleur. Il faut faire attention à l’humidité qui peut dégrader fortement les performance d’un isolant en augmentant sa conductivité. Il faudra donc choisir un isolant perméable à la vapeur d’eau (cf mur perspirant) ou le protéger de l’humidité par un pare-vapeur.
  • son épaisseur (e): plus l’épaisseur des isolants augmente, plus les déperditions sont réduites. Mais il faut savoir que ce sont les premiers centimètres d’isolant qui sont les plus utiles. Passée une certaine épaisseur, le faible gain énergétique apporté par l’ supplémentaire représente un investissement à perte.

A partir de ces 2 valeurs on peut déterminer la transmission calorifique (U) d’une paroi : U=λ/e

Plus le U est petit, meilleure est l’. Enfin, pour connaitre le U d’un , il suffit d’additionner les U des différentes couches.

On parle aussi de résistance thermique (R) qui n’est que l’inverse de U : R=1/U=e/λ

Plus le R est grand, meilleur est l’.

Plusieurs présentations d’isolants sont disponibles :

  • les isolants en vrac : billes, granulés, flocons, laines….Ils seront déposés dans des caissons ou projetés avec un agglomérant.
  • les isolants en rouleaux : fragiles, ils devront être protégés entre 2 parois rigides.
  • les isolants en panneaux : ils peuvent participer aux efforts structurels.

Au final, les différents critères pour le choix d’un isolant seront :

  • sa conductivité thermique (λ)
  • sa présentation et sa facilité de mise en œuvre
  • son cout
  • sa tenue dans le temps : affaissement, résistance à l’humidité, agression par nuisibles
  • son impact écologique : de la production jusqu’au recyclage
  • son impact sur la santé (pouvoir allergisant ou cancérigène, dégagements toxiques en cas d’incendie)

Related posts

Ecrire un commentaire