LA VENTILATION : POURQUOI ET COMMENT

2

Publié par Alex | Classé dans conception | Publié le 06-12-2009

Mots-clefs :, , , , ,

ventilationNous passons entre 80 et 90% de notre temps dans des espaces clos (maison, travail, école, commerces, transports….), or l’air intérieur peut vite devenir pollué. Renouveler l’air d’une maison est donc  une nécessité vitale. La d’un logement consiste à remplacer l’air intérieur (vicié) par de l’air extérieur (neuf).

Sa fonction est :

  • d’apporter l’oxygène nécessaire à la respiration des occupants
  • d’évacuer la vapeur d’eau
  • d’évacuer les polluants de l’air intérieur
  • d’évacuer les éventuelles odeurs ou fumées
  • de fournir aux appareils de combustion (poêle par exemple) de l’oxygène pour un bon fonctionnement

Le principal signe d’une mauvaise est la condensation de l’eau contenue dans l’air au contact de surfaces froides (vitres ou murs mal isolés). Cette humidité favorise le développement de moisissures et d’acariens qui peuvent avoir des conséquences sur la santé des occupants.

C’est pour cela que la des logements est imposée par la réglementation : la totalité du volume d’air doit être renouvelé sur une période de 2 à 4 heures (variable en fonction des équipements et des pièces considérées), le but étant de maintenir une humidité relative entre 45 et 65%.

La peut être assurée simplement en aérant régulièrement le logement par l’ouverture des fenêtres. Le problème est qu’il faudrait, pour assurer de bon débits, ouvrir les fenêtres toutes les 2 heures. Les anciens logements n’avaient pas ce problèmes car l’enveloppe comportaient de nombreuses fuites par des défauts de conception de l’étanchéité ou par de larges conduits de cheminée par exemple. Revers de la médaille : la chaleurs s’échappait des logement par toutes ces failles, on avait un air sain mais froid.

Avec le développement de l’isolation des maisons, et le choix de l’isolation par l’intérieur à l’aide de laines de verres extrêmement sensibles à l’humidité,  il a fallu améliorer l’étanchéité des bâtiment notamment en utilisant des pare-vapeur (vous savez l’espèce de papier marron collé sur les laines minérales); L’humidité de l’air intérieur ne pouvant plus etre éliminée de manière naturelle, la mécanique s’est développé. Elle peut être répartie (VMR) si chaque pièce humide à ventiler possède son ventilateur, ou centralisée (VMC) si un moteur unique assure la de tout le logement. C’est ce dernier système qui est le plus souvent employé et il se décline en 4 variantes.

SF-autoLa VMC simple-flux autoréglable est la plus courante. L’air vicié est extrait des pièces humides (cuisine, salle de bain, wc) par des bouches reliées au groupe, l’air neuf pénétrant par dépression dans les pièces sèches (chambres, séjour) par des entrées d’air autoréglables (c’est à dire au débit constant) placées au dessus des fenêtres. L’air vicié chaud est donc remplacé par de l’air neuf froid qu’il faut réchauffer dans le logement. Les débits étant constants, il n’y a aucune adaptation au besoin de .

Avantages :

  • cout d’installation faible
  • facilité d’installation
  • peu d’entretien

Inconvénients :

  • déperditions thermiques importantes
  • courant d’air froid au niveau des entrées
  • nuisances sonores au niveau des bouches
  • consommation du groupe

SF-hygro

La VMC simple-flux hygroréglable fonctionne sur le même système sauf que le débit d’extraction varie avec le taux d’humidité intérieure. Dans le cas de la VMC hygro A, les bouches d’entrées restent autoréglables (l’air neuf rentre de manière égale par toutes les pièces sèches), alors que pour les VMC hygro B elles sont hygroréglables(l’air neuf rentre de manière prioritaire par les pièces sèches où l’ est la plus élevée).

Avantages :

  • cout d’installation abordable
  • facilité d’installation
  • peu d’entretien
  • adaptation des débits au besoin et régulation de l’ intérieure
  • consommation du groupe et déperditions thermiques réduites par rapport à une autoréglable

Inconvénients :

  • courant d’air froid au niveau des entrées
  • déperditions thermiques non négligeables

double-flux

La VMC a la particularité de mécaniser à la fois l’extraction de l’air vicié et l’insufflation d’air neuf. De plus, un échangeur de chaleur permet de transmettre les calories de l’air vicié extrait à l’air entrant.

Plus de détails sur le prochain billet…..

Related posts

Commentaire(s) (2)

en cas d’air exterieur mal sain?

La double-flux permet de filtrer l’air entrant (pollens, poussières…). Des précisions dans le prochain billet ;)

Ecrire un commentaire