La porte soufflante (act I)

4

Publié par Alex | Classé dans construction, suivi chantier | Publié le 08-07-2011

Mots-clefs :, , , ,

On a pu voir depuis quelques semaines que différentes mesures ont été prises pour rendre la maison la plus étanche possible. Une fois la maison hors d’eau-hors d’air, il est intéressant de tester la perméabilité du bâtiment afin de pouvoir corriger les éventuelles fuites plus facilement avant que toutes les gaines ne soient passées et les murs doublés.  Quoi qu’il arrive, à la livraison de la maison, un nouveau test sera effectué afin de valider le label BBC.

Avant le test, les derniers interstices existants (liaison ossature/dalle ou plancher/mur béton par exemple) ont été bouchés par de la mousse expansive.

.

Pour le principe du test d’infiltrométrie (ou ) je vous revois sur la page wikipedia.

Par contre ce premier test ne nous a pas permis d’obtenir une valeur chiffrée mais c’était prévu. Cela est du au  mouvement du qui, sous l’effet de la surpression, vient se plaquer contre les parois et du coup modifie de manière trop importante le volume de la maison, ce que n’aime apparemment pas du tout l’ordinateur chargé de calculer les déperditions. On peut voir sur les photos suivantes l’effet de la surpression sur le sous le plancher.

.

Ce test était surtout utile pour détecter des fuites grâce à l’utilisation de fumigènes essentiellement au niveau des menuiseries. La fumée permet de visualiser le passage d’air de l’intérieur vers l’extérieur.

.

Cela a permis de découvrir des petites fuites sur certaines fenêtres au niveau de l’isolation en mousse. la correction a juste consisté à appliquer le scotch en débordant plus largement de manière à recouvrir la mousse isolante (illustration par les photos avant et après correction).

.

.

.

Related posts

Commentaire(s) (4)

Bonjour,
Je tombe par hasard sur votre blog !
Je ne sais pas si votre test a été réalisé par un professionnel mais c’est dommage de ne pas avoir pu obtenir le débit de fuite … Dans votre cas il n’y a aucune raison de ne pas avoir pu réaliser une mesure !!!
Bonne continuation !

Bonjour,
Comme dit dans l’article, le problème pour une mesure viendrait du mouvement du pare-vapeur. Celui-ci est très peu agrafé afin de limiter les percement et la grande surface fait que son mouvement modifie considérablement le volume intérieur. C’est l’explication que l’on m’a donnée, peut-être ai-je mal compris.
En tout cas, un « vrai » test final sera réalisé (obligatoire pour le label) et la maison doit être livrée en BBC (c’est contractuel). Donc tout sera fait pour que l’étanchéité soit optimale.
J’ai confiance en l’entreprise HetB vus tous les bons résultats qu’ils obtiennent sur leurs autres constructions.
Après, il est vrai qu’une valeur chiffrée aurait été intéressante.
Merci pour vos encouragements :)

Bonjour,

J’en avais discuté dernièrement avec H&B pour la maison passive qu’ils construisent actuellement et c’était également ce que j’avais retenu. Il n’est pas possible d’avoir une valeur chiffrée dans ce cas de figure pour cause de modification de volume.

Chez nous ils étaient à 0,28 (de mémoire), sans avoir fait de test intermédiaire !

Oui, HetB commence à maitriser le sujet apparemment. Ils ne font plus de test intermédiaire sauf sur des maisons avec une architecture compliquée, beaucoup de fenêtres etc…
J’espère qu’on arrivera au même résultat que chez vous!

Ecrire un commentaire